Université Laval

Mira a créé la première école à voir le jour à Ste-Madeleine, au Québec. Pour bénéficier d’un chien-guide avant 1981, il fallait s’adresser à des écoles américaines. Cependant, ces dernières ne dispensaient d’aucun service dans la langue de Molière. Le 21 octobre 1981, Mira présentait avec fierté les deux premiers chiens-guides dressés au Québec à ses deux premiers utilisateurs.

Depuis, Mira poursuit l’objectif d’accroître l’autonomie des personnes handicapées et de favoriser leur intégration sociale en leur fournissant des chiens développés et entrainés pour répondre à leurs besoins en adaptation et en réadaptation.

Les services de la Fondation Mira sont offerts gratuitement à toutes les personnes qui présentent une ou plusieurs déficiences visuelles, motrices et aux enfants atteints de troubles envahissants du développement, dont l’autisme.

L’approche globale de Mira s’attache d’abord à connaitre en profondeur le degré d’autonomie d’une personne, ses besoins en matière de déplacement et son contexte social et professionnel avant d’intervenir. Déceler les obstacles physiques et les résistances sociales présents dans l’environnement de chacun de nos clients représente également une part importante du travail, autant qu’un gage de réussite.

Depuis sa création, Mira a donné plus de 2 000 chiens, dont plus de 30 grâce à la contribution de l’Université Laval.  Chaque chien-guide et chaque chien d’assistance représente un investissement de 30 000 $. Mira ne reçoit aucune subvention gouvernementale et s’autofinance uniquement de dons du grand public et de revenus provenant de diverses activités de financement.

Aujourd’hui, Mira fait partie du patrimoine québécois et de celui de la communauté universitaire.

À tous ceux et celles qui appuient notre démarche, nous témoignons notre reconnaissance du plus profond du cœur.